Pelé Le Lion – #CasablancaLeFilm

Il m’arrive un truc dingue. Encore avec un taxi.

«  Bonjour. »  Sourire.

Le truc j’ai remarqué, quand vous êtes à la recherche de rien, tout peut arriver. Aussi quand vous souriez à quelqu’un, la plupart du temps, il vous le rend en mille. Et parfois, il eut juste mieux valu s’abstenir.

«  Montez ma p’tite dame montez ! J’vous conduis où vous voulez avec ce sourire ma beauté. Tu sais quoi juste parce que t’as dit bonjour, j’te garde j’te kidnappe j’t’emmène au bout du monde! Moi je suis mon propre patron. Je suis un homme je suis un lion je dévore les gens je suis fort. On me surnomme Pelé!”

C’est un gars du sud très grand. Il a des mains de géant. J’arrive pas à détacher mes yeux de ses mains terrifiantes. J’ose pas imaginer ce qu’il peut faire avec si c’est un cinglé.

– Je suis une célébrité dans la ville demande à  tout le monde Pelé. Au Mâarif tu dis Pelé y vont tous dire on l’connaît c’est une star, c’est une bête ! Parce que les hommes ont peur de moi parce que je suis fort et je suis cinglé. J’t’ai dis qu’j’étais mon propre patron ? J’fais monter qui j’veux dans mon taxi. D’ailleurs regarde on va bien  rigoler tous les deux. »

Il freine brusquement, descend  la vitre de mon côté puis m’écrabouille en rugissant un «  Où ça » ? Le client tarde à répondre et ça met furax le fauve. Il démarre dans un rugissement  puis s’esclaffe.

«  Ouais je suis mon propre patron et j’avais pas envie d’le faire monter parce qu’il avait une tête de con et moi ça m’suffit. Et parce que j’aime bien discuter avec toi. T’es gâtée toi tu sais ça ? T’as d’la chance parce que regarde celle-là jamais elle posera son cul de laideron dans le taxi de Pelé. Ouais j’préfère perdre une course. La vérité t’as l’air carrément sympa tu discutes bien tu vas rigoler comme jamais t’as rigolé avec un homme. J’te dis je suis un cinglé et je suis aussi super défoncé!

Aussi ? Merde.

Il monte le volume de la radio qui passe un morceau de technohouse. Les ceintures vibrent et moi aussi. Et pas qu’à cause de nos routes défoncées ou de nos permis achetés.

– C’que j’préfère aussi c’est conduire au rythme de la musique. »

Aussi ? Merde.

Soudain je sens qu’il s’intéresse d’un peu plus près à moi. Il tourne puis retourne la tête une bonne dizaine de fois en me reluquant me déshabillant me pesant me soupesant et toutes ces horreurs que vous imaginez. Enfin, hochement de la tête, et sifflement admiratif.

«   J’aime les filles classes. Et elles raffolent des blacks comme moi. T’as vu mes mains? Tu sais ce que j’peux donner avec ces mains ?

Il les plante sous mes yeux. Je recule. Sans blague elles sont vraiment géantes.

– J’me faisais une minette du lycée Lyautey elle avait tout un tas de problèmes dans sa tête. Une riche cinglée. J’lai sauvée d’elle-même! J’lui ramenais que la meilleure came du pays et la baladais que dans les meilleurs coins d’Casa. J’la sortais de son monde de son milieu et j’la sauvais de sa vie en cage. Merde j’ai pas ramené ma came c’est dommage on aurait bien déliré tous les deux.  Ce que j’te racontais ? tu me perturbes avec tes yeux de chatte. J’lui disais je suis un lion je suis ton lion et toi tu es ma lionne. J’lui disais répète moi t’es un lion  et elle me rugissait t’es mon lion et moi j’lui rugissais t’es ma lionne. Ntia ‘Labou2a diali! Un couple du tonnerre. Même sa mère trouvait que j’lui faisais du bien. Je l’emmenais dans les cafés et personne avait droit d’la regarder. Je suis connu là-bas je suis Pelé tout le monde me connait et j’te jure si un malheureux avait le malheur de respirer à côté d’elle j’le défonçais. T’entends ça j’le défonçais j’te dis. Pour toi moi je suis prêt à tous les défoncer.

Dis que je suis ton lion. Je veux être ton lion. J’ai l’air d’un lion ? Réponds que j’ai l’air d’un lion. »

Il me fixe il attend.

Sérieusement il attend que je lui dise que c’est mon lion. Sérieusement.

Sérieusement ? Ça me tue.

« Je te trouve très sympathique. Laisse-moi ton numéro on ira prendre des cafés ensemble et tu seras la reine ma reine et tout le monde te craindra car tu seras la compagne de Pelé. Tout le monde m’enviera d’avoir cette lionne et tout le monde t’enviera d’avoir ce lion. Tu vas rester avec moi maintenant. T’es sûre de vouloir descendre à ton rendez-vous ? Il a pas ces mains ton gars!”

Me fourre ses mains de géant sous le nez.

– T’en reverras plus des comme ça. Bon c’est comme tu veux j’insiste pas mais quand tu veux tu demandes après Pelé au Mâarif parce qu’ici tout le monde me connaît. Pelé c’est une star. »

Sans blague il est défoncé. Moi j’écoute et je me marre. Je sais je dois être choquée outrée outrecuidée, mais voilà je suis pliée.