Le Taxi Justicier

Il est recroquevillé sur son siège, la tête penchée, le dos vouté, les jambes repliées: c’est que le gaillard est bien trop grand pour son taxi.

Bref, je grimpe. Lui a l’air furieux.

– Y a plus de sécurité dans cette ville, plus rien! Hier, un salaud est monté dans mon taxi, il s’est assis à l’arrière, l’air de rien… soudain, j’ai senti quelque chose de glacé et pointu contre ma gorge. C’était un couteau!

 

Je lui jette un regard inquiet:
– Et?
– Et? Il étouffe un petit rire.
– Eh bien, l’est mal tombé le voleur. Sans réfléchir, ni une, ni deux, j’ai saisi la lame à pleine main et hop! j’ai récupéré le couteau! Haha! L’est mal tombé j’te dis! Suis un ancien militaire, moi! Tiens, regarde ma main.

 

En effet, sa paume est traversée d’une profonde entaille.
– Haha! Y a encore du sang, regarde! J’ai bien failli me couper la main en deux.

 

Il dit ça fièrement et s’emballe soudain, car brusquement, il ouvre la boite à gants et brandit un couteau maculé de sang séché.
Je suis curieuse, certes, mais soudain pas très à l’aise avec ce couteau planté sous le nez.

 

– Figure-toi, il était terrorisé. Y croyait quoi ce voleur de mes deux? que j’allais le laisser prendre mon bien, rezqui pour lequel j’ai trimé toute la journée? le laisser priver mes enfants de leur diner parce que ce paresseux veut l’avoir sans mal? Ça va pas ou quoi? Plutôt m’arracher une main! Je l’ai trainé au poste et il a été arrêté. D’ailleurs, j’en sors juste, du commissariat, j’y suis retourné aujourd’hui et j’ai maintenu ma plainte malgré les supplications. J’ai perdu une journée de travail mais faut donner l’exemple! Haha! Ça lui apprendra!
Tu descends ici? Attends, je vais te déposer jusqu’à la porte. Ce monde, tel qu’il est devenu, y a plus rien à en tirer.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *