Le Taxi et la Tanjia

Je monte à l’avant du taxi. C’est un marrakchi, la soixantaine apaisante et joyeuse. Je demande:
– Est-ce que tu as la monnaie de 100 Dh?

Le regard rieur:
– Et si je ne n’ai pas de monnaie, on tire le billet au sort?


Son ton me met tout de suite de bonne humeur.


– Hahaha c’est une idée. Sinon, tant pis pour l’argent et tu manges avec moi la Tanjia qu’a préparée ma mère.
Je lui montre mon tuperware tout gras de Tanjia. Il rit:
-Ahhhh toi, toi tu es une fille bien! La Tanjia, ça c’est de la nourriture, ça c’est un déjeuner! Tu sais pourquoi les hommes mangaient la Tanjia autrefois? Ils devenaient des lions après ça!

On rit.

Le marrakchi enchaîne sur un ton très sérieux:

– Oui oui, Tu sais, il y a toute une théorie autour de la Tanjia, c’est un sujet très sérieux! Regarde donc, les hommes aujourd’hui… pour déjeuner, ils grignotent un bout de pain qu’ils tartinent de thon en conserve. Comment tu veux en faire des lions? … Ça dure 2 minutes et ça s’endort jusqu’au lendemain.
Je le regarde et souris: il parle bien de ce que je pense?
– Non non ce n’est pas normal! Une femme ne mérite pas ça, elle mérite mieux. Un homme a le devoir de bien manger, pour faire plaisir à sa femme et inversement: pour ça, il faut se fortifier, et manger des fortifiants. Almou9aouiates! il faut manger des tajines, des Tanjia, des noix, du miel pur, de l’huile d’argan et d’olive etc. C’est ça la culture marocaine, c’est ça qui rend les hommes et les femmes forts, et les couples heureux. C’est Tanjia. C’est de bien manger. Quoi? une femme, c’est pas une poule qu’on fourre 2 minutes. Moi j’aime les femmes. Je les respecte. Elles sont les égales de l’homme. E G A L E S. Elles aussi ont droit au plaisir.

Soudain, il s’interrompt et me regarde:
– Toi, par exemple, tu as pris quoi au petit déjeuner?

Je rougis.
– Euh…Harcha, miel, huile d’olive etc…

Il rit de bon coeur:
– Hahaha toi, toi! Tu les rendrais fou!

J’arrive au bureau, et moi, je ris encore.